C’est en forgeant qu’on devient écrivain

L’IRIMM a disparu en mai dernier au profit de l’IRCI, l’Institut régional du cinéma et de l’image. Thierry Rousseau oeuvre donc sous un nouveau sigle tout comme il avait navigué sous pavillon CFCC (Centre Franc Comtois du Cinéma). On attend d’ailleurs une interview qui ne saurait tarder dans le quotidien local. Et c’est avec cette casquette qu’il présentera vendredi soir à 18h00 le court documentaire de 13 minutes sur les forges de Syam réalisé par Guy Boley en 1993 mais que Thierry Rousseau avait produit du temps où la région franc-comtoise s’intéressait encore au cinéma.  Mais Guy Boley vient surtout pour présenter le roman qu’il signe chez Grasset, « Fils de Feu », une histoire de forge en deuil. Ceci explique cela.

Librairie Passerelle, vendredi 30 septembre, 18h00, tel: 03 84 72 88 53