Mettez un peu d’orgue dans votre agenda !

On le savait: fraichement retraité du Conservatoire, Etienne Baillot reprend du collier dans le récital et le voilà à la tribune de l’orgue de la Collégiale dès le dimanche 9 octobre, à 17h30 sonnantes. Au programme, les compositeurs italiens Gabrielli et Frescobaldi, les Espagnols Cabanilles, Heredia et Correa de Arauxo, ainsi qu’un allemand Froberger. On pourrait s’étonner de retrouver ce dernier au milieu de compositeurs plus méditerranéens mais Froberger fut un musicien cosmopolite même s’il n’a pas eu de contact direct avec la musique espagnole de son temps. Voilà de quoi réjouir les baroqueux et on passera à la caisse des Amis de l’Orgue de Dole avec le sourire pour débourser 12 euros, à moins qu’on ait droit au tarif réduit à moitié prix.