Les bois de Saint-Saëns

Ils l’annoncent eux-mêmes haut et fort, c’est le grand retour des Auditeurs du soir du Conservatoire, ces petits concerts entre amis, profs et élèves à l’Auditorium Karl Riepp dont on peut se régaler pour une somme modique. Ça ne dure pas très longtemps, c’est assez tôt et on peut y trainer ses ados gratis après un bon goûter pour leur éviter la fringale sur les coups de l’angélus. Pour ne pas brasser du vent, le Miradole s’est plongé dans la discographie du compositeur du Carnaval des Animaux et l’on peut dire que Camille Saint-Saëns n’a pas chômé: il nous a fallu fouiller pas mal pour dénicher ces oeuvres pour bois et piano que nous proposent les quatre musiciens: flûte, Jean-Henry Burtey, hautbois, Bernard Quilot, clarinette, Frank Brodu et piano, Franck Bonfiglioli. On ne l’a pas regretté puisque le Caprice sur des airs danois et russes pour flûte, hautbois, clarinette et piano (bonne vierge, que le monde est bien fait ! il y a de la place pour tout le monde !) est un petit velouté de douceur sautillante et altière. Trois autres oeuvres sont sur les pupitres et le tout glissera comme un coup de zéphyr sur du satin. Les Auditeurs du soir « Saint-Saëns et les bois » Auditorium Karl Riepp , mardi 18 octobre, 18 h 30, tarif 5 €, gratuit -16 ans.

camille_saint-saens_b_meurissele-bas-copie