Merci qui ? merci Bernard !

En avril dernier, on a vu « Merci Patron » dans un Studio pour une fois bondé où on a dû mettre quelques chaises pour ne pas refouler les pèlerins en retard. On a ri en choeur, on a pris une petite victoire sur la cupidité aveugle et le capitalisme sans état d’âme, le temps d’une soirée, l’espace d’un film. Vincent Bernardet, un journaliste de Fakir, était venu représenter le journal et François Ruffin. Il avait dispensé quelques paroles frappées au coin du bon sens et nous étions repartis avec un livre sur Gramsci et quelques idées nouvelles pour torpiller le cynisme de la finance et la servilité de ses sbires. Vu que nous n’étions qu’à peine 200, il reste 52 000 Grand Dolois qui ne l’ont pas vu. Qu’ils se réjouissent ! « Merci Patron » est disponible sur Youtube depuis une semaine. Alors, merci François, merci, Bernard et merci Arnaud pour ce bon moment de solidarité rigolarde.