Espéranto… ou tard

Saviez-vous qu’on peut apprendre l’Espéranto en une centaine d’heures? C’est peu mais c’est pourtant ce que promettent les espérantistes dolois, et pour les avoir rencontrés à plusieurs reprises, on sait que ces gens-là sont des optimistes fonciers et fonceurs. Rien ne les arrête et surtout pas les barrières de la langue. Tiens ! Gratuit se dit « senpaga ». Facile pour un latin. A voir pour un anglo-saxon. Ce samedi de l’Espéranto dure toute la journée avec différents ateliers et les enfants pourront être pris en charge.La participation se fait un peu à la carte avec un repas partagé. Le mieux, c’est sans doute un petit coup de fil.

Centre Social Escale, samedi 22 octobre, de 9h30 à 17h00. Renseignements: 03 84 51 74 50.