Courage…Fuitons

Le week-end a été riche en fuites. Le nom du gérant de la librairie Passerelle changera en janvier 2017 tout simplement parce que l’actuel laisse la main à son actuel employé. On aura bien sûr l’occasion d’en reparler, d’ailleurs le Miradole enquêtera la semaine prochaine sur le marché du livre d’occasion. De la bouche même de Thierry Bonnet, on sait que son dernier roman est en relecture chez Annie et Jacques Geoffroy. Un roman de thé et de voyage qu’il hésite encore à publier en paysage ou en portrait. Alain Chestier, quant à lui, entre deux diners-conférences sur Nodier, a trouvé le temps d’enregistrer un album avec Claude Mairet. On ne peut pas en dire plus car aucun d’entre eux n’aime faire les choses à moitié. L’album était pourtant en vente ce week-end à la chapelle des Carmélites pour la modique somme de 5 euros. On en reparle. Et enfin, le graveur Dominique Sosolic devrait terminer fin novembre une gravure qu’il présentera au salon du Rotary en 2017. On sait seulement qu’il travaille plusieurs heures par jour sur la plaque de cuivre et que l’improbable défi que l’artiste s’est lancé date du XVIIème siècle. Les connaisseurs sauront sans doute de quoi il retourne. Quant au thème, nada! Et tout cela est à suivre sur le Miradole…