Quand Clemenceau rencontre Ducordeaux…

Après Verdi, Mozart et Michael Jackson, voilà que Patrice Ducordeaux en pince pour Georges Clemenceau. Le dramaturge tavellois a déjà écrit la pièce qui retrace le parcours du Père la Victoire. Il nous y avait même proposé un rôle important mais la sagesse nous a fait décliner l’invitation et aux dernières nouvelles, la pièce devrait voir le jour en 2017 avec une charmante actrice dans le rôle de la journaliste. Le Miradole a donc eu le privilège de lire le texte et le moins qu’on puisse dire, c’est que Patrice Ducordeaux maitrise son sujet et que la pièce retrace très agréablement le parcours du bonhomme. Et comme son Clemenceau le démange, car Patrice Ducordeaux est aussi comédien, il va donner une conférence qu’il a mystérieusement intitulée Clemenceau, l’homme animal. On connaissait le Tigre et, on découvrira que ce surprenant personnage, incorruptible, aussi infatigable dans ses luttes qu’incontournable dans ses formules qui font la joie des Grosses Têtes sur RTL (La tolérance, la tolérance, il y a des maisons pour ça !), aura eu au moins…. 7 vies. Rien de moins. Un amuse-bouche très stimulant avant la scène.

Librairie Passerelle, vendredi 4 novembre, 18h00.