Big Bang à retardement

L’album d’AstroVoyager, Big Bang, se fait attendre mais le ciseleur sonore de la musique électrosymphonique n’est pas avare en échantillon. Après Modulation IV, c’est Architect qui est en écoute libre et en prévente sur www.astrovoyager.com . 3 minutes 16 d’une musique spatiale sur une rythmique lente mais parfois saccadée avec une voix au timbre légèrement voilé dont l’identité n’est plus un secret pour grand monde dans le Jura.

Big Bang by AstroVoyager. Sortie le 18 novembre