Bref éloge du court

Le Miradole milite pour les versions courtes, les écrits brefs, les nouvelles, les morceaux de 2 minutes 30 et parfois même pour l’inachevé et le point de suspension. Pas par idéologie mais par goût. Aucun ostracisme de notre part mais l’entière rédaction du Miradole est facilement gagnée par l’ennui. Ça ne nous empêche pas de défendre des oeuvres qui s’épanouissent dans la durée, des travaux approfondis, des recherches sur le long terme, l’éternité d’une journée avec un travelling de Tarkovsky ou les 10 min 38 chrono de Marquee Moon de Televison. Mais le bâillement et la distraction sont des droits non négociables. Tenez! Pas plus qu’hier, on a trouvé Inception de Christopher Nolan formidable mais un tantinet trop long comme son Batman d’ailleurs. Voilà ! La prochaine fois, on vous parlera de l’esthétique du lo fi et de l’amour de la basse def.

Pour illustrer notre propos, connectez-vous sur Guided by Voices. Leurs titres sont souvent courts, voire très courts mais leur discographie est impressionnante. Ces types ont enregistré à la pelle et parfois à la truelle. Il faut savoir bâcler une oeuvre!

https://www.youtube.com/watch?v=zN9x6zckn18