Trois jours pour regarder autour de soi

La semaine de la Solidarité à Dole va se masser sur trois jours mais du coup, ce ne sera pas facile de souffler. Jeudi 17 novembre, c’est cinéma, avec Fuocoammare, par-delà Lampedusa, un film de Gianfranco Rosi, à 20h30, au Studio dont le programmateur nous transmet son avis: « Le réalisateur a filmé pendant plus d’un an sur l’île, un peu avant la crise migratoire. Son objectif a été de transmettre au spectateur la pure réalité de la vie insulaire : il a tourné seul, sans équipe, sans intervenir lors du tournage et sans ajouter de voix-off. Brut et délicat à la fois, son film est un puissant témoignage sur la condition des migrants ainsi qu’une métaphore éclairée sur les errements de position de l’Europe par rapport à leur accueil. » C’est clair, on y sera, d’autant que le film a récolté l’Ours d’Or à Berlin cette année. Vendredi 18 à la salle Edgar Faure à 20h00, conférence-débat avec le récit d’une jeune syrienne et une table ronde avec les acteurs locaux de l’accueil des réfugiés. Samedi 19, de 13h00 à 22h00 au manège de Brack (entrée libre), les différentes associations qui organisent la semaine proposent des stands, une pièce de théâtre, un buffet les Voisins du monde (4€). A noter que tout au long de la journée le fil rouge musical sera syrien avec Nada Almoussa au chant et Muauia Abdelmajid sans doute au oud, et ça méritera un coup d’oreille attentive. Pour le reste, c’est toujours l’occasion de voyager un peu pour pas cher, de faire des cadeaux de Noël ni chinois ni US et de partager sans chichi avec des gens sympas.

flyersolidarite