Ne pleurez pas sur l’argentique

Le Miradole a rencontré pas plus tard qu’hier un passionné d’argentique. Bruno Le Guen sera bientôt dans la presse locale mais comme il nous a été fort sympathique, on s’est dit qu’on pourrait lui donner un petit coup de main. Bruno a laissé tomber le numérique il y a quelques temps et il s’est mis (et non remis) à l’argentique. Il est l’heureux propriétaire de neuf bécanes dont les noms nous échappent car vous connaissez notre carence en photo (voir document ci-dessus). Leïca, Minolta, Salyus, Kodak, n’en jetez plus! Mais ce qui est intéressant c’est que cet amateur sillonne Dole et parfois le monde (mais moins!) pour se servir de ces pièces de collection qui n’ont donc pas le temps de prendre la poussière sur une étagère. Il a depuis peu une page FB sobrement intitulée BLG où on peut voir quelques-uns de ces clichés. Il est en plus assez intéressé pour établir des contacts avec d’autres amateurs éclairés. Alors alors…