Le jazz dans tous ses étazz

Nous croisâmes Pück, LE mister jazz de Dole pas plus tard qu’hier. Le mardi 28 août, il fera une conférence sur un ou une musicien(ne) qui, je le sais déjà, débordera sur le prochain épisode. Il est comme ça, Pück. Il était à deux doigts de me révéler l’identité de son invité quand… il a dévié sur le projet d’ association qu’il monte dans le Jura pour organiser un festival uniquement féminin, sur scène en tous cas car les mecs devraient être autorisés à applaudir. Youn Sun Nah serait pressentie comme marraine et il a également cité Melody Gardot: je ne connaissais pas et je vais me pencher sur le cas de cette jeune femme, parisienne d’adoption, et francophone, ce qui ne gâche rien. Sa pochette live (notre photo) est osée mais je n’ai honnêtement pas eu le temps de me concentrer sur son filet de voix. Toujours est-il que 2019 pourrait être chaud dans le Jurazz!