On étrille bien les chevaux !

Le Miradole n’est pas un inconnu pour tout le monde. Troll facétieux ou trublion de la farce, il s’est souvent invité sur la toile, parfois trop cirée à son goût, pour y lâcher des perles de son crû. Les Facebookinistes savent déjà que le second degré est, dans son cas, de rigueur. Le Miradole ne veut de mal à personne mais il ne peut s’empêcher de brosser à rebrousse-poil quand le pelage est lisse et trop soyeux pour être honnête. Pas question toutefois de dézinguer pour le plaisir du bon mot ! Le Miradole est du côté des créateurs, de ceux qui tentent et qui parfois échouent. Entre promo sans aspérité et critique acerbe, il va s’efforcer de poser un oeil bienveillant mais critique sur la production culturelle et artistique de Dole et de tout ce qui se remue dans le bassin. Il va sans dire que votre participation est de mise et qu’on vous prêtera toujours ici une oreille attentive et une voix au chapitre. On aura compris qu’il s’agit de ne pas mourir idiot et surtout de se marrer, de lutter contre la paix des méninges et d’agiter les neurones de la liberté d’expression ! Question pratique, le site parle de lui-même. Fraîcheur des produits locaux, formules express, irrévérence classieuse et prurit neuronal salutaire ! Des éditos de temps  à autres et des surprises sous le ? Et surtout une vitrine pour tout ce qui se fait au nom de la culture pop et vivante !