12 jours et un de plus car c'est demain

Voilà une soirée au Studio qui promet. 12 jours c’est le dernier film de Raymond Depardon. C’est aussi la période pendant laquelle les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement sont présentées en audience. D’un côté un juge, de l’autre un patient, entre eux naît un dialogue sur le sens du mot liberté (Martin Gore parle plus exactement d’autonomie à ce sujet, la liberté étant une affaire de gestion du désir, domaine dans lequel le juge n’est pas compétent). Pour Délits Flagrants, Depardon avait déjà mis en place le même dispositif de caméra. Autant dire que les amateurs de film d’actions peuvent aller jouer sur leur console à Rayman. La projection du film sera suivie d’un échange avec le Dr Chabridon (psychiatre au CHS St Ylie Jura, et anciennement au Vinatier où a été tourné le film) et Mme la juge Martineau (juge des libertés et de la détention). On a rencontré le premier et il parle très bien, notamment de la seconde dont il dit le plus grand bien. Ce sera le mardi 19 décembre à 19h00 au Studio de la MJC.

Pour une revue de détails et la bande-annonce