Danse avec les culbutos

Permettez-moi de citer une confrère car je m’efface devant tant d’acuité impressionniste: « Doués d’une étrange autonomie, ces objets intrigants se relèvent toujours. Comme les danseurs, leur seul ancrage réside dans la mobilité. Sur le plateau, les deux « présences » entrent progressivement en relation, dans une dynamique de l’altérité qui fabrique au fur et à mesure son propre langage. Entre manipulation, étreinte, réaction et ivresse du mouvement, la palette gestuelle se renouvelle sans cesse. Ou comment créer des liens au-delà des préjugés. » Saluons Isabelle Calabre qui dit si bien l’indicible et pour ceux qui comme moi sont plutôt portés sur la déconne, je vous propose une deuxième photo.

« Oscyl », la Commanderie, mardi 16 janvier, 20h30, tarifs de 21 à 11 euros, un spectacle Scènes du Jura, réservations: 03 84 86 03 03. Dites que vous venez de la part du Miradole: ils m'adorent! Enfin... peut-être pas sur ce coup-ci. Mais on sera peut-être à la Commanderie.