Benvenutti alla settimana italiana

La Settimana italiana mettra en lumière trois nouveaux auteurs du cinéma italien et permettra de revoir un film du patrimoine en version restaurée. On commence donc par la La Ciociara, (La Paysanne aux pieds nus) de Vittorio De Sica, un grand succès de 1960, avec la bombe Sophia Loren et le non moins volcanique Belmondo. On tachera aussi d’aller voir Coeurs purs et Tout mais pas ça ! mais on ne vous cachera pas que c’est  L’Intrusa, qui a retenu l’attention du Miradole. On termine actuellement Gomorra de Roberto Saviano, un roman-reportage hallucinant sur la camorra et le film s’appuie sur la réalité napolitaine gangrénée par la présence omniprésente de la Camorra, est celui qui se place le plus nettement dans la tradition néoréaliste selon Marianna Geslini qui s’est occupé de la programmation. Par ailleurs,Thierry Rousseau donnera une conférence sur la littérature italienne contemporaine le vendredi 26 janvier à 17h30 à la librairie la Passerelle (entrée libre). Si vous n’avez jamais entendu ce ragazzo en chair, allez-y, il est aussi passionné que passionnant. Et il aura lu les bouquins dont il parle, foi de Miradole.

Cinéma Le Studio MJC, du 24 au 31 janvier, tarifs habituels de 5 € à 7,50 €

COEURS PURS de Roberto De Paolis, 2018

LA CIOCIARA de Vittorio De Sica, 1960

L’INTRUSA de Leonardo Di Costanzo, 2017

TOUT MAIS PAS ÇA ! d’Edoardo Falcone, 2015

Un pot italien sera offert samedi 27 janvier entre les deux séances.