Mars attaque au Studio

On ne sait plus où donner de la prose au Studio MJC. Ce n’est plus une programmatrice, c’est une mitrailleuse! Pour commencer ce mois de mars, soirée spéciale le jeudi 1er à 20h00 autour du film La Dernière Leçon de Pascale Pouzadoux avec Sandrine Bonnaire et Marthe Villalonga. Sociologue, essayiste, nouvelliste et romancière, Noëlle Châtelet travaille depuis plus de quarante ans sur la question du corps, à travers ses oeuvres. Prix Renaudot des Lycéens en 2004, son roman La Dernière Leçon a été adapté au cinéma en 2015. Le film servira d’amorce à la soirée organisée en partenariat avec ADMD (association pour pour le droit de mourir dans la dignité) dont la propre mère de Noëlle Châtelet, Mireille Dandieu est la cofondatrice.

Question ciné-club, le cycle Clouzot s’achèvera le jeudi 7 mars à 20h00 avec Le mystère Picasso (1956). Pierre Peyrard, expert en arts plastiques et animateur de l’atelier Découverte des Arts à la MJC, va y aller de son petit laïus d’introduction.

Le prochain ciné-club sera un cycle road-movie:

Mercredi 4 avril - Les Raisins de la colère de John Ford (1939)

Mercredi 16 mai - Easy Rider de Dennis Hopper (1969)

Mercredi 13 juin – Paris, Texas de Wim Wenders (1984) 

Trois musts du cinoche américain qu’on ira revoir avec un plaisir non dissimulé. Pourvu qu’on ait le même genre de programme aux Tanneurs!

Le mardi 13 mars, toujours à 20h00, le Miradole sera également à l’avant-première de C’est assez bien d’être fou (2013, 1h44) en présence du réalisateur franc-comtois Antoine Page, histoire de comprendre pourquoi un film de 2013 peut encore sortir en avant-première 5 ans plus tard.

Il fallait y penser: America n’était pas encore pris (Elia Kazan avait tourné America America) et le réalisateur Claus Drexel l’a donc choisi pour son dernier film présenté dans le cadre du festival Diversité. C’est le mardi 3 avril à 20h30, ça dure 1h20 et on ne sait pas ce que ça raconte. 

Et pour finir, Viva El Cine Latino, le festival du film espagnol et sud-américain se tiendra du jeudi 22 au mercredi 28 mars avec une thématique olé olé: Féminités. La sélection est de haute qualité:

Une femme fantastique de Sebastian Lelio (Chili, 2017)

La fiancée du désert de Cecilia Atan et Valeria Pivato (Argentine, Chili, 2017)

Rara de Pepe San Martin (Chili, Argentine 2017)

Mariana de Marcela Said (Chili, France, 2017)

Et l’avant-première de Abracadabra de Pablo Berger (2018, Espagne). On y reviendra plus en détail le moment venu.