Le Printemps des Poètes sans se faire chier

Lundi 12 mars

Il y a un certain plaisir certain à s’attaquer gratuitement à quelqu’un qui ne vous a rien fait et qui plus est ne peut se défendre parce qu’il est mort. Emile, lui, fait partie de ces victimes innocentes à qui l’odieux Boris Vian fit un sort. Grand bien lui en prit car jamais tant Émile luit.