Trompe l’oeil et déjà vu

Un expert dont nous tairons le nom parce qu'on n'a pas le temps de lui demander son autorisation nous a confié récemment en off que l’expo d’Etienne Bossut au Musée des Beaux-Arts ne valait que par le fait qu’elle était une rétrospective. Pour notre part, on a battu notre record personnel de la visite, chronomètre en main. C’est pas ennuyeux mais tellement lisse qu’on n’a pas accroché, même pas aux bittes d’amarrage. Ce qui sauve le tout, c’est que cela ne date pas d’hier. C’est daté et ça sauve l’artiste. Ça se laisse regarder… sans aucun risque. Emmenez les gamins: ça les changera de Bricomarché!