Adieu à la MJC-Barberousse

Ce samedi 14 avril, c’est le vide-MJC: l’opération Barbarossa va bientôt démarrer. Y a deux ou trois bricoles à récupérer au Studio notamment, des sièges de cinéma, un écran, un projecteur et tout le toutim. A l’AG de la MJC, on a été super content de savoir que les comptes sont dans le vert et que le maire renouvèle son soutien, lui qu’on n’a jamais vu dans ce cinéma que pour dire qu’il était content (ou pas) que les comptes soient dans le vert (en tant qu’administrateur). En revanche, flou artistique complet quant à l’avenir du cinéma d’art et essai à Dole: le Majestic de Vesoul pointe son nez mais on ne sait rien de chez rien sinon que la MJC cherche des vélos pour faire des allers-retours Tanneurs-Sombardier car bien sûr y aura pas de bureau sur place! On croirait pourtant à tort que notre équipe municipale ne s’intéresse pas au 7ème art: juste avant que l’AG ne débute, notre adjoint à la culture est venu nous glisser à l’oreille que la veille, il était à Beaune pour le festival du film policier et que le budget de 2 millions d’euros le faisait rêver. Mais laissons la morosité et l’abattement aux mauvais coucheurs et aux cinéphiles suicidaires. Y a encore plein de rendez-vous à ne pas manquer au Studio et notamment la dernière séance du mardi 24 avril avec On connait la chanson et une surprise. Partager ses affects négatifs, c’est une bonne manière de canaliser son désarroi ou sa colère pour la transformer en énergie! Puisqu’on vous dit que la MJC prend un nouveau départ…