Les Zurbains ont recruté pour "Ma petite entreprise"

« Quand les personnes n’arrivent plus à s’exprimer, c’est le corps qui éclate, qui se mécanise. » A coups de start up, de coaching, de burn out et autre brain storming, Chantal Mairet a donc concocté pour les Zurbains un bain en entreprise qu’on espère décapant, pour peu qu’on soit un peu entartré sur le sujet. La metteure en scène a fantasmé sur un roman de Delphine de Vigan, Les Heures souterraines, auquel sont venues s’ajouter ses propres lectures toujours variées. Comme à son habitude, Chantal Mairet tient bien à préciser qu’elle ne dénonce pas: elle se contente de pointer un certain nombre d’observations qu’elle fait: au spectateur ensuite, de faire le reste du travail. Autant dire qu’elle ne nous prend pas pour des cons, ce qui par les temps qui courent n’est pas si fréquent sur le marché de l’emploi. Les Zurbains comptent quatre nouvelles têtes qui viennent donc considérablement renouveler l’effectif (13 au total) de « Ma petite entreprise ». Normal l’histoire de déroule au sein de Coaching Conseil, une boite de ressources inhumaines qui recrute. Claude Mairet est à l’univers sonore et Bashung, Ma petite entreprise oblige devrait faire une courte apparition musicale. Justine Dubief et Brigitte Baconnet ont organisé la partie chorégraphique et Didier Marchal est aux lumières: le noyau dur est donc toujours au coeur du fruit Zurbains. On y sera dès la première mais il y a six dates en tout.

« Ma petite entreprise », salle la Rive, collège Mont-Roland, samedi 21 avril, 20h30; dimanche 22 avril, 16 heures;  jeudi 26, vendredi 27 et samedi 28 avril, 20h30; la Barre, samedi 26 mai, 20h30, tarifs: 10 et 5 euros, réservations: 07 68 85 19 96 et pour la Barre: 03 84 71 34 62.