Samedi, on peut pas être partout!

Ne cherchez pas Frère Christophe Meynier samedi soir à Rockalissimo. Il sera à la Visitation à 17h00 dans le cloitre avec son New Big Band du CRD. On l’a déjà vu à l’oeuvre à la Chapelle des Jésuites un dimanche midi et il y a des chances que chacun de ses week-ends soit dorénavant dédié au jazz sacré où il excelle en compagnie de Soeur Catherine au micro. A 19h00, c’est le choeur de l’Opéra de Dijon qui paie l’apéro et à 21h00, un quintette de jazz mystère se produira gratuitement si vous avez payé pour les deux autres concerts et pour 5 euros si vous n’avez pas vu Frère Christophe parce que vous êtes arrivés pour le choeur de la moutarde à 19h00. Vous me suivez? Non. C’est pas grave! Nous de toute façon, on campe déjà à Saint-Aubin pour être sûr de ne pas rater une miette de Milàn Lombardo (avé l’accent, pinaise!), le groupe dolois qui monte… enfin… disons le groupe dolois qui monte sur scène ce soir-là et même deux fois. Tout le problème, ce sera d’empêcher Nougarède de refroidir entre les deux concerts. On compte sur son groupiscule de groupos pour maintenir allumée la flamme de ce grand chanteur à textes.

Samedi 9 juin, Jazz à Dole à Dole et Rockalissimo à Saint-Aubinissimo.